Au nom de l’amitié franco-allemande

4 nov. 2016

Ils agissent sans tambour, ni trompette. Loin des flashs et des tapis rouges. Pourtant, c’est à leur engagement de tous les jours que l’on doit le tissu de relations toujours plus étroit qui unit l’Allemagne et la France. Jeudi, l’ambassade d’Allemagne à Paris a rendu hommage à cinq de ces « héros du quotidien » en leur décernant au CIDAL le 8e Prix de l’amitié franco-allemande.

(De g. à dr.) Thierry Troadec, Thierry Hubscher, le ministre plénipotentiaire Pascal Hector, Laure Lauffer, Friedo Revenstorff et Damien Maelstaff © CIDAL/F. Brunet Agrandir l'image (© CIDAL/F. Brunet) Pascal Hector, Ministre Plénipotentiaire, a décoré Laure Lauffer, professeur d’allemand près de Troyes, Damien Maelstaff, Chef du service de défense et de sécurité civile à la Préfecture de la Somme, Friedo Revenstorff, bénévole et membre du comité de direction de l’Entraide allemande en France, Hervé Troadec, Commandant de Police à Paris et Thierry Hubscher, Directeur du Mémorial de Verdun.

 

Les « héros du quotidien », sève d’une amitié qui inspire le reste du monde

« Votre travail peut sembler peu visible. Pourtant, il représente une sève vitale pour l’amitié franco-allemande », a-t-il souligné. De plus, il ne faut pas oublier une chose : « comme tous les héritages, celui des pionniers de la réconciliation franco-allemande doit être transmis et revivifié par de nouvelles générations pour ne pas s’étioler ».

© CIDAL/F. Brunet Agrandir l'image (© CIDAL/F. Brunet) M. Hector l’a rappelé, l’action des pionniers de la construction européenne – tels que le général de Gaulle, le chancelier Adenauer, Robert Schuman – a permis « un changement radical » dans les conceptions politiques après la Seconde Guerre mondiale. Le règne de la force a cédé la place à la force du droit. C’est une évolution majeure. Et il ne faut pas oublier qu’elle trouve son origine dans une idée franco-allemande, a souligné le Plénipotentiaire.

Ainsi, la réconciliation franco-allemande apparaît aujourd’hui comme un modèle dont plusieurs pays en conflit souhaitent s’inspirer. Thierry Hubscher, qui a piloté la rénovation du Mémorial de Verdun pour en faire un véritable lieu de mémoire franco-allemand, en a livré la dernière illustration en date. Il a confié dans son discours de remerciement que la nouvelle conception du Mémorial intéressait jusqu’en Inde et au Pakistan.

 

A.L.

© CIDAL

8e Prix de l’amitié franco-allemande

8e Prix de l’amitié franco-allemande © CIDAL/F. Brunet

Galerie des photos - les lauréats 2016