L’Europe 60 ans après les Traités de Rome – quels devoirs pour le couple franco-allemand ?

18 mai 2017

Pierre de Boissieu, ancien secrétaire général du Conseil de l’Union européenne, lors d'un débat à l'Hôtel de Beauharnais © Ambassade d'Allemagne/F.Brunet Agrandir l'image (© Ambassade d'Allemagne/F.Brunet) Le 17 mai, l’ambassadeur d’Allemagne ‎Nikolaus Meyer-Landrut et l’ancien secrétaire général du Conseil de l’Union européenne Pierre de Boissieu ont débattu à l’Hôtel de Beauharnais des défis auxquels, soixante ans après la signature des Traités de Rome, le couple franco-allemand fait face pour donner un nouvel élan à l’Europe. La discussion avec le public réuni à l’occasion d’un petit-déjeuner co-organisé par le think tank Synopia a notamment porté sur les tâches prioritaires de l’Union européenne, telles que soutenir la croissance économique et l’emploi ou s’engager davantage pour une sécurité et une défense communes. Il a également été question de la façon dont Paris et Berlin pourraient conjuguer leurs efforts, en étroite coopération avec les autres partenaires européens, pour que l’Europe fasse des avancées marquantes.

© Ambassade d'Allemagne

Débat avec Pierre de Boissieu à l'Hôtel de Beauharnais

L’ambassadeur d’Allemagne ‎Nikolaus Meyer-Landrut © Ambassade d'Allemagne/F.Brunet