Sécurité énergétique, électricité verte, réduction du CO2 et participation citoyenne : débat sur la politique énergétique allemande au CIDAL

Sécurité énergétique, électricité verte, réduction du CO2 et participation citoyenne : débat sur la politique énergétique allemande au CIDAL © Natsuki Fujiwara Agrandir l'image (© Natsuki Fujiwara) Le 12 février, des membres de la Junior Diplomat Initiative France et des étudiants du master de Sciences Po Paris « International Economic Policy » ont rencontré au CIDAL des représentants de l’ambassade d’Allemagne et de l’Office franco-allemand pour les énergies renouvelables dans le cadre d’une discussion sur la politique énergétique allemande.

Sven Rösner, directeur adjoint de l’Office franco-allemand pour les énergies renouvelables, et Stefanie Schneider, directrice du CIDAL © Natsuki Fujiwara Agrandir l'image (© Natsuki Fujiwara) Sven Rösner, le directeur adjoint de l’Office franco-allemand pour les énergies renouvelables, a commencé par faire le point sur le tournant énergétique en Allemagne. Il a cité des exemples d’implication active de citoyens dans l’approvisionnement en électricité de leur région, a mis en évidence le potentiel de développement économique représenté par les énergies renouvelables et exposé les raisons sociétales et historiques liées l’abandon de l’énergie nucléaire en Allemagne. Michaela Gastiger, conseillère pour l’énergie, le climat et l’environnement à l’ambassade d’Allemagne à Paris, est ensuite intervenue sur la politique climatique et environnementale de l’Allemagne. Suite à sa participation à la conférence Paris Climat 2015 (COP21) qui s’est tenue récemment à Paris, elle a livré un aperçu des coulisses des négociations, présenté l’arrière-plan de l’objectif de limitation du réchauffement climatique à 2°C ainsi que les instruments de la politique climatique.

Sécurité énergétique, électricité verte, réduction du CO2 et participation citoyenne : débat sur la politique énergétique allemande au CIDAL © Natsuki Fujiwara Agrandir l'image (© Natsuki Fujiwara) Lors de la séance de questions-réponses qui a suivi, la discussion a essentiellement porté sur la sortie du nucléaire par l’Allemagne ainsi que sur la question de la sécurité énergétique et du transport de l’énergie, sur le problème de la gestion des surplus d’énergie issue de sources renouvelables ou encore sur l’efficacité du commerce des droits d’émission de CO2. Les participants ont semblé surpris par la place importante accordée à l’initiative citoyenne concernant la forme que doit prendre l’approvisionnement énergétique en Allemagne.

 

En savoir plus (en anglais) :
Junior Diplomat Initiative France : http://www.jdi-vse.cz/france/2016/02/17/visit-to-the-embassy-of-germany/

Vidéo YouTube sur le tournant énergétique : www.youtube.com/watch?v=ItYTh7uZWa4

Débat sur la politique énergétique allemande au CIDAL

(de g. à dr.) Michaela Gastiger, conseillère pour l’énergie, le climat et l’environnement à l’ambassade d’Allemagne à Paris, Sven Rösner, directeur adjoint de l’Office franco-allemand pour les énergies renouvelables, et Stefanie Schneider, directrice du Centre d'information de l'ambassade d'Allemagne (CIDAL) © Natsuki Fujiwara