Remise du prix de l'amitié franco-allemande

Une coopération transfrontalière réussie nécessite le soutien de nombreux partenaires. En leur remettant le prix de l’amitié franco-allemande, ce 23 janvier 2017, le Consul Général Küntzle a rendu hommage à trois personnalités qui se sont particulièrement illustrées par leur investissement en faveur de la coopération franco-allemande.

Remise des prix de l'amitié franco-allemande_Photo de groupe Agrandir l'image Les lauréats : Guy-Pierre Geiger, Patrick Schalck et Luc Demissy avec le Consul Général Küntzle et le Préfet Fratacci. (© Consulat Général d'Allemagne, Strasbourg)

Près de 80 convives ont bravé les températures extérieures glaciales pour honorer l’invitation du Consul Général à la Journée de l’amitié franco-allemande. Le grand nombre d’invités et la bonne ambiance à la réception de la résidence sont bien la preuve que l’amitié franco-allemande n’a aucunement perdu de son actualité, et plus précisément ici dans le Rhin supérieur.

Lors de cette cérémonie de remise de prix, le Consul Général Gerhard Küntzle a récompensé trois lauréats totalement différents qui symbolisent bien la grande diversité de la coopération bilatérale. C’est ainsi que le Pasteur Pierre-Guy Geiger s’est vu honoré pour ses efforts visant à promouvoir la coopération entre les églises protestantes de France et d’Allemagne et plus particulièrement pour la préparation de l’année Luther 2017.  Le deuxième lauréat, Monsieur Luc Demissy, a obtenu le prix pour avoir fondé l’association d’artistes franco-allemande Quinz’Art qui réalise de nombreuses manifestations artistiques transfrontalières. Enfin, c’est pour son soutien exceptionnel de la coopération dans le secteur économique que Patrick Schalck, Directeur régional de la coopération transfrontalière et des affaires européennes à la Chambre de Commerce et d’Industrie Alsace Eurométropole, a été distingué.

Dans son discours officiel, le Préfet Stéphane Fratacci a insisté sur la valeur de l’amitié franco-allemande qui existe depuis des dizaines d’années et a déjà façonné plusieurs générations. On ne peut plus s’imaginer la construction de l’Europe sans cette amitié. Le Préfet a rendu hommage aux auteurs du Traité de l’Élysée qui ont défini l’avenir des relations franco-allemandes en rédigeant un texte qui ne manque pas de souffle et qui est toujours d’actualité. Il a souligné la responsabilité particulière de la ville de Strasbourg qui se doit de montrer l’exemple en poursuivant cette dynamique. Le nouveau tramway entre Strasbourg et Kehl est un symbole éclatant de l’amitié franco-allemande.

Gerhard Küntzle a lui aussi tenu à mettre en avant l’importance cruciale de la coopération transfrontalière dans la région. Les multiples projets transfrontaliers n’existent que grâce à des relations personnelles étroites bien entretenues des deux côtés du Rhin. Il a plus particulièrement rendu hommage aux jumelages de villes et aux rencontres de jeunes qui sont primordiales pour faire perdurer l’amitié franco-allemande.

Le Jour de l’amitié franco-allemande a été fondé en 2003 par l’ancien président Jacques Chirac et le chancelier allemand Gerhard Schröder, à l’occasion de la célébration du 40ème anniversaire du Traité de l’Elysée. Depuis, le 22 janvier, les deux pays célèbrent l’amitié franco-allemande en organisant diverses activités.

Remise du prix de l'amitié franco-allemande en la résidence de l'Ambassadeur

Le Prix de l'amitié franco-allemande

d.g.à.g. : M. Philippe Hansch, Mme Michèle Cardoso, M. Laurent Innocenzi, M. Claude Willig et M. le Consul général et Ambassadeur Gerhard Küntzle

Une distinction de coutume pour des personnes peu communes. Quatre personnes étroitement attachées à l’amitié franco-allemande se sont vues remettre le Prix de l’amitié franco-allemande lors d’une manifestation organisée dans le jardin du Consulat général le 14 septembre 2015 et ce en présence de plus de 200 convives.