Weltenbrand à Lyon

A l’occasion de l’année de l’Allemagne initiée par le rectorat dans l’académie de Lyon, le consulat général d’Allemagne a présenté la pièce Weltenbrand, collage scénique sur la Première Guerre mondiale et mise en scène par le Axensprung Theater Hamburg. Cette pièce de théâtre était jouée le lundi 11 décembre au lycée Saint-Éxupéry dans le 4e arrondissement de Lyon, et le lendemain mardi 12 décembre à la salle Victor Hugo, dans le 6e arrondissement.

Il y a bientôt 100 ans s’achevait la première guerre mondiale, laissant derrière elle des provinces entières en ruines, des empires dévastés, des millions de soldats et de civils morts ou mutilés : une catastrophe européenne qu’évoque et retrace la pièce Weltenbrand.

L’idée du projet est née lorsque Oliver Hermann, un des membres de la compagnie Axensprung, découvrit, il y a quelques années, les notes personnelles et la collection de cartes postales envoyées du front par son arrière-grand-père, mort durant cette guerre. Sur du papier jauni, dans des mots fébrilement griffonnés, se dévoile la tragédie d’un jeune homme balloté, quatre années durant, d’un bout du continent à l’autre, témoin des horreurs de la première guerre « moderne ». La pièce reprend cette approche documentaire : elle est un collage de textes, de musique, de sons et d’images de l’époque. On y entend des extraits de romans, des poèmes, des lettres de soldats, des dialogues de gens ordinaires et des communiqués officielles avec, pour décor, des projections de photos, de cartes postales et de tableaux.

La pièce, jouée en allemand devant des salles combles à chaque fois, était simultanément surtitrée en français. Les spectateurs, pour la plupart de jeunes lycéens de l'académie, ont eu notamment l'occasion d'échanger avec les acteurs le lundi soir, ou encore d'écouter les discours de M. Pascal Blache, maire du 6e, et de M. Max Maldacker, consul général d'Allemagne le mardi soir.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site consacré à Weltenbrand .

Retrouvez les autres événements de l'année 2017.